Comment dessiner des animaux ?

Dessiner des animaux est souvent l’un des premiers souvenirs de dessin lorsque l’on est enfant. Mais lorsque l’on creuse un peu plus, on se rend vite compte qu’il est difficile de dessiner de façon réaliste nos animaux préférés. En effet, leur grande diversité fait que l’on est vite perdu, et que le résultat n’est souvent pas à la hauteur de nos attentes. En suivant ces quelques conseils, vous pourrez vous lancer de façon plus sereine dans le dessin animalier, et à terme, réussir à coup sûr vos œuvres d’arts.

Quel que soit l’animal dessiné, quelques astuces de base.

Savoir dessiner sur le thème des animaux peut rapidement devenir complexe, étant donné le nombre d’espèces présentes sur Terre. Contrairement au corps humain, relativement semblable sur sa structure, qu'il s’agisse d’un homme corpulent de grande taille ou d’une petite femme menue, il existe une grande différence entre dessiner une girafe ou une pieuvre par exemple. Cependant, une méthode simple, beaucoup utilisée lorsque l’on apprend les bases du dessin, notamment pour dessiner un portrait ou dessiner des personnages en mouvement, s’applique également afin de dessiner quasiment tous les animaux. Vous pouvez en effet commencer par dessiner des formes géométriques simples comme des cercles, des triangles ou des rectangles, correspondant à chaque partie de l’animal, que vous assemblez ensuite afin d’avoir une base aux bonnes proportions sur laquelle travailler. Une fois à l’aise, vous pouvez même utiliser cette même méthode avec des sphères, des cubes, des cylindres, afin de donner du volume à votre dessin et de commencer à utiliser la perspective. Lorsque vous vous lancez dans la perspective, ne soyez pas trop dur avec vous, et tracez vos traits d’une façon assurée, même si ces derniers ne respectent pas parfaitement les lois géométriques de la profondeur. Par la suite, analysez votre croquis, et recommencez, encore et encore. Le but ici est d’acquérir le bon coup de crayon, mais avant tout de s’amuser, sans avoir à vouloir faire du premier coup l’œuvre parfaite.

Les animaux et leurs particularités.

Comment dessiner un chien ou un chat ?

Lorsque l’on parle de dessiner des animaux, on pense souvent à nos animaux préférés, qui sont les animaux domestiques. Que cela soit pour dessiner un chat ou un chien, un lapin, ou un hamster, ou encore les animaux de la ferme avec la vache, le poney, le cochon ou l’âne, la technique sera sensiblement identique, tous ces animaux pouvant entrer dans la catégorie des quadrupèdes terrestres, et ayant des points communs. Vous remarquerez lors de votre croquis préparatoire, à base de formes géométriques simples, que l’arrière, avec la croupe et le dos, et l’avant, avec le garrot et le cou, font une sorte de vague, tandis que le milieu, avec le dos, forme un léger creux. Ajoutez ensuite à votre esquisse la tête et les pattes qui doivent retranscrire le mouvement de l'animal. Les pattes avant doivent ainsi accompagner le mouvement, tandis que les pattes arrière donnent l’élan à celui-ci. Enfin, une fois les détails de chaque animal réalisés, ajoutez la fourrure et les poils en jouant sur les contrastes, grâce à de petites hachures plus ou moins appuyées en fonction des zones les plus sombres ou les plus poilues de l’animal.

Comment dessiner les oiseaux ?

Bien qu’il y ait quelques différences entre les espèces, de la même manière que pour les quadrupèdes, les oiseaux ont des volumes relativement similaires entre eux, et les pattes seront assez semblables. Que cela soit pour un canard, un hibou ou une chouette, ou bien pour un perroquet ou un aigle, afin de dessiner un oiseau, on commencera également par l’étape des volumes. On commence par dessiner une sphère pour la tête, puis un cube qui accueillera le volume du corps, pour finir avec la queue et sa forme triangulaire. En plaçant bien vos volumes, cela vous permettra de vous faciliter la tâche pour la suite, notamment si la tête de votre modèle effectue une torsion, et n’est pas alignée dans l’axe du corps (ce qui est souvent le cas avec les oiseaux que l’on souhaite dessiner). Ajoutez ensuite les pattes, bien souvent composées de trois doigts vers l’avant et un vers l’arrière, puis passez aux détails en dessinant chaque élément de votre modèle plus précisément. Que cela soit avec les ailes collées ou dépliées, l’important est de bien réaliser son croquis préparatoire avec les volumes, afin de placer chaque détail bien plus simplement par la suite.

Comment dessiner les poissons et les animaux marins ?

Les animaux marins sont à juste titre les plus simples à dessiner lorsque l’on souhaite se lancer dans le dessin animalier. En effet, que cela soit un poisson, un dauphin, un requin, une baleine, ou même une grenouille, un serpent ou une tortue, leur anatomie, généralement composée d’ovales pour les parties principales, est la plus facile à retranscrire. De la même manière que pour les autres animaux, commencez en assemblant des cylindres correspondant à chaque partie du corps (tronc, nageoires, et un triangle pour la queue). Puis commencez par détailler la tête, les nageoires, la queue, et enfin le tronc. Attention, la vraie difficulté pour certains de ces animaux est de retranscrire les nuances sur les écailles. Soyez donc attentif au jeu de lumière, très important pour certains poissons afin d’obtenir un dessin le plus réaliste possible.

Comment dessiner les animaux sauvages, de la forêt à la jungle ?

Dans l’esprit des dessinateurs qui souhaitent se lancer dans le dessin d’animaux, les animaux exotiques correspondent bien souvent aux animaux de la jungle ou aux animaux de la forêt qui font rêver depuis le plus jeune âge. On pense notamment aux loups, au lion, au tigre, à l’éléphant ou à la girafe. Dans tous les cas, si vous avez déjà suivi les conseils précédemment cités, ces animaux visibles dans la nature, sont aussi faciles à dessiner que les autres. Pour les quadrupèdes, leur morphologie sera assez semblable à celle des animaux domestiques. Que cela soit pour des mammifères, des amphibiens ou des oiseaux sauvages, l’important reste l’observation, et de pouvoir retranscrire leur comportement. Dans leur milieu naturel, les mouvements sont plus subtils, et il est important de pouvoir capter le regard ou l’attitude qu’à l’animal à ce moment.

En intérieur comme en extérieur, avoir les bons outils !

Les outils de dessin traditionnels

Apprendre à dessiner le monde animalier ne demande pas une grande quantité de matériel pour le dessinateur débutant ou non. Afin de réaliser vos croquis, un simple crayon graphite et une gomme mie de pain suffisent dans un premier temps. Rien ne vous empêche cependant de vous équiper plus, avec une panoplie de crayons aux mines plus ou moins tendres, afin d’explorer des textures, élément important dans le dessin d’animaux avec leurs fourrures, plumes et écailles variées, ou même d’apprendre à dessiner une esquisse au fusain ou au pastel par exemple. L’idéal est de pouvoir être mobile, notamment si vous souhaitez vous rendre en extérieur et dessiner des animaux sauvages, directement dans leur milieu naturel. Avoir le bon matériel vous permettra ainsi de trouver l’inspiration en vous appuyant sur la nature.

Et pourquoi ne pas passer au numérique ?

Afin de faire des dessins d’animaux, mais pas que, de nombreux créatifs apprécient l’utilisation du numérique, notamment grâce aux outils puissants que les logiciels graphiques proposent. En effet, grâce à une seule tablette, un stylo numérique et un bon logiciel de dessin, vous pourrez aussi bien explorer les styles avec, entre autres, les multiples brosses, les pinceaux pour un style aquarelle ou peinture à l’huile, ou encore donner un effet pochoir à vos illustrations. Colorier vos dessins devient un jeu d’enfant avec l’utilisation des différents calques et des teintes, vous apportant une précision sans égale. Plus besoins d’une large panoplie de feutres et de crayons de couleur pour obtenir l’effet escompté. De plus, votre œuvre sera facilement imprimable ou partageable directement sur Internet. Seulement, malgré toutes ses qualités, les tablettes graphiques sont bien souvent boudées par les dessinateurs débutants. En effet, apprendre à dessiner facilement avec ces outils n’est pas chose aisée, notamment avec les tablettes sans écran d’entrée de gamme, demandant une coordination main-œil, peu facile à appréhender, entre la surface de dessin et l’écran d’ordinateur. Partir dessiner en pleine nature avec son ordinateur n’est également pas une solution enviable pour ceux souhaitant esquisser des animaux dans leur milieu naturel. Les tablettes avec écran pourraient être une solution, mais avec leur prix important pour les tablettes graphiques de qualité, elles ne sont pas les plus adaptées aux débutants avec les arts numériques. Cependant, avec la tablette graphique hybride, une solution est largement envisageable. Ces périphériques graphiques, fonctionnant sur batterie, comme la Repaper d’ISKN, permettent de travailler aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Leur grand avantage consiste à placer une feuille de papier directement sur la surface de la tablette graphique, et de dessiner avec son crayon préféré, équipé d’une bague magnétique qui retranscrit instantanément chaque mouvement de votre stylo à la mémoire interne de la tablette ou à votre logiciel graphique. Si vous dessinez en extérieur et sans ordinateur, il ne vous reste alors plus qu’à transférer votre dessin, de la mémoire à l’ordinateur, afin de pouvoir le retravailler directement sur votre logiciel préféré, grâce à un stylet, et au mode sans écran que propose aussi la tablette.

Repaper
La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique
Découvrir

Conclusion

Si la faune est variée et que chaque espèce dispose de particularités physiologiques très diversifiées, des techniques simples permettent de pouvoir se lancer dans le dessin d’animaux. Ne lésinez pas sur votre dessin préparatoire, prenez soin à bien réaliser les volumes, et le reste n’est qu’un entraînement à retranscrire chaque détail et chaque particularité de l'animal pour obtenir un dessin réaliste. Pour réaliser cette mission, une panoplie de crayons sera l’idéal pour explorer chaque texture, de la fourrure aux écailles en passant par les plumes, mais une tablette graphique hybride peut également vous abstenir de l’achat de tout ce matériel, et de profiter de la puissance des logiciels graphiques pour un effet encore plus réaliste à vos dessins.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10€ en bon d'achat
Réduction valable dès 100€ d'achat.