💙 Offre Fête des Pères 💙 Repaper Faber-Castell à 169€ au lieu de 199€!

    Default alt text
    La palette graphique : l'ancêtre de la tablette graphique

    La palette graphique : l'ancêtre de la tablette graphique

    Peu connue du grand public, la palette graphique a été pendant longtemps le seul outil disponible pour réaliser numériquement des dessins de la façon la plus naturelle qui soit. S’il est aujourd’hui possible d’avoir accès à une multitude de modèles de tablettes graphiques pour tous les prix chez votre marchand, sur Internet ou dans un magasin, la palette graphique était quant à elle un produit destiné à un public professionnel, tant son prix et son accessibilité se destinait à un public averti.

    De la palette graphique aux tablettes graphiques modernes.

    Qu’est-ce qu’une palette graphique ?

    La palette graphique : un ancêtre à nos tablettes graphiques actuelles.

    Default alt text

    Avant l’avènement des tablettes graphiques pour réaliser des dessins digitaux ou tout autre activité graphique numérique, la palette graphique était de l’avis de tous le meilleur moyen de pouvoir dessiner sur ordinateur. Afin de l’expliquer de façon simple et concise, une palette graphique était l’association d’une tablette graphique, d’un écran et d’une unité centrale, le tout réuni en une seule et même machine. Elle permettait aux illustrateurs et dessinateurs de dessiner directement sur une surface tactile, à l’aide d’un stylo numérique passif (sans détection de l’inclinaison ou autres options de raccourcis notamment), tout en voyant son dessin se reproduire numériquement sur un moniteur visuel. Très novatrice, la palette graphique a été utilisée dès les années 70 dans différents domaines du divertissement.

    Default alt text
    Repaper
    La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique

    De nouvelles possibilités pour les dessinateurs.

    Grâce à la palette graphique, les dessinateurs ont eu accès à une nouvelle méthode, permettant de garder les sensations et la précision du dessin à la main en dessinant directement sur une tablette graphique, avec un stylet passif, tout en voyant le résultat s’afficher en direct sur l’écran numérique. Certes, la résolution proposée par l’écran, bien loin du full HD actuel, et le manque de niveaux de pression de la surface de dessin tactile sur les premiers modèles, ne permettaient que des œuvres sommaires dont la qualité était limitée. Cependant, cela a ouvert le champ des possibles en proposant par exemple de retranscrire l’image du moniteur en direct pendant une émission télé, afin qu’un dessinateur ou un caricaturiste puisse illustrer les propos d’un intervenant en temps réel. Des clips musicaux et des films mêlant imagerie réelle et dessin numérique ont également pu voir le jour grâce à la palette graphique.

    De la palette à la tablette graphique : une démocratisation du dessin numérique.

    La résistance de la palette graphique dans les années 90.

    Default alt text

    Dès les années 90, le développement de nouveaux logiciels sur des ordinateurs destinés à un public plus large (comme l’Amiga et son logiciel TV paint) ont commencé à enclencher le déclin de la palette graphique. Cependant le confort d’utilisation de ces dernières, avec un écran s’étant bien développé en terme de qualité depuis les débuts de cet outil, mais aussi avec une surface de dessin et un stylet plus ergonomique permettant de gagner en précision, a permis à la palette graphique de subsister jusqu’à la fin des années 90.

    Les frémissements d'une révolution dans le dessin numérique.

    C’est avec l’arrivée en masse des ordinateurs très grand public, plus puissants et fonctionnant sous Windows ou Mac, mais également avec le développement de logiciels de dessin plus conviviaux, que l’on a commencé à voir apparaître des tablettes graphiques indépendantes, plus abordables en terme de prix, s’intégrant totalement aux interfaces proposées, utilisables avec plusieurs logiciels différents, et ne nécessitant pas une machinerie dédiée à 100 % à celles-ci pour pouvoir les utiliser, comme c’était le cas avec les palettes graphiques.

    Une fin inévitable au profit de la tablette graphique.

    C’est ainsi que naturellement la tablette graphique s’est imposée pour le dessin numérique, et avec le temps, les technologies de niveaux de pression, d’utilisation sans fil en bluetooth, l’intégration d’écrans full HD, des stylets reconnaissant l’inclinaison, ou même la possibilité de dessiner sur papier avec son stylo préféré muni d’une bague retranscrivant les mouvements de celui-ci, comme le proposent les tablettes hybrides à l’instar de la Repaper d’ISKN, ont terminé de démocratiser le dessin numérique avec une tablette graphique pour une grande partie de la population.

    Palette VS tablette, quelle est la différence ?

    Une utilisation bien différente.

    Default alt text

    Si l’on peut faire un rapprochement évident entre la palette graphique et la tablette graphique concernant le dessin, alors que la première reste cantonnée à cette tâche, la tablette graphique a su se faire bien plus polyvalente. Le fait qu’elle soit compatible avec un grand nombre de logiciels, et pas seulement à une interface dédiée, fait que l’utilisation de la tablette graphique s’est développée dans d’autres secteurs. Que cela soit pour un travail d’enseignement, de présentation pour annoter des documents, de montage vidéo, de retouche photo, entre autres, elle s’adapte de bien des façons, aussi bien dans un secteur culturel et de loisir, que dans un secteur professionnel plus classique. Avec la tablette avec écran intégré, mais surtout avec une tablette hybride comme la Repaper d’ISKN, disposant d'une autonomie sans égal avec sa batterie et d'une mémoire interne performante, il est aussi possible de faire des dessins et de travailler au gré de ses déplacements et de ses envies. Avec une utilisation plus polyvalente, la tablette graphique acquiert, depuis une vingtaine d’année aujourd’hui, un vrai succès auprès du grand public, en proposant aussi bien un usage professionnel, dans le domaine du dessin comme le proposait la palette graphique, mais aussi dans des domaines plus conventionnels et pour usage de loisir grâce à une facilité d’utilisation bien plus abordable.

    Du matériel ayant évolué dans le temps.

    Default alt text

    Lorsque l’on voit une palette graphique, on se rend vite compte de l’évolution qui a eu lieu pour arriver jusqu’à la tablette graphique que l’on connaît aujourd’hui. Une palette graphique classique nécessitait de l’espace pour intégrer la tablette, ou plutôt une table graphique de plusieurs dizaines de pouces, le stylet passif relié à cette dernière par un fil, le petit clavier nécessaire pour piloter la tour imposante stockant les nombreux composants permettant de faire fonctionner toute la machine, et le moniteur, ressemblant plus aux anciennes télévision cathodiques qu’aux écran plats full hd actuels, qui permettait de voir le rendu de ce que l’on réalisait, avec une résolution peu enviable pour notre époque. Il faut cependant se remettre dans le contexte de cette période, et si aujourd’hui, il est relativement simple de trouver un modèle de tablette graphique de bonne qualité, avec des niveaux de pression fournissant une excellente précision à l’utilisation, une surface de dessin à la texture agréable, une batterie performante, des écrans intégrés de plusieurs centaines de lpi aux couleurs éclatantes, des connexions en bluetooth et en USB, une taille réduite pour le transport, des boutons de raccourcis, …, il ne faut pas oublier que la palette graphique a été une réelle révolution et sans elle, l’idée de la tablette graphique indépendante de l’ordinateur n’aurait sans doute pas vu le jour.

    La tablette graphique : Le renouveau de la palette graphique.

    Une tablette graphique polyvalente contre une palette graphique peu adaptable.

    Malgré une trentaine d’années de bons et loyaux services pour la palette graphique, les nouveaux ordinateurs grand public, sous Mac ou Windows ont accordé à l’utilisateur la possibilité de brancher une tablette indépendante via les connectiques dédiées, afin de pouvoir l’utiliser sur une multitude de logiciels, acceptant eux même différents modèles et marques. L’indépendance de l’unité centrale, de la tablette graphique et de l’écran, a ainsi permis de rendre son ordinateur polyvalent en proposant de l’utiliser avec une tablette et un logiciel graphique, tout en gardant ses fonctionnalités d’origine et la possibilité d’utiliser la totalité des autres softwares bien loin du monde du graphisme. Compatible avec de nombreux logiciels et systèmes d’exploitation, la tablette graphique peut élargir ses horizons, là où avec une palette graphique ne fonctionnait qu’avec un seul et unique système d’exploitation spécialement dédié.

    Le bénéfice de la technologie pour la tablette graphique.

    Default alt text

    L’évolution des technologies et la multiplication des concurrents ont fini d’enterrer la palette graphique, en faisant baisser les prix, et en fournissant des options toujours plus importantes. On a ainsi vu des marques célèbres comme Wacom, XP Pen, Cintiq, Huion,… proposer des tablettes avec ou sans écran à la surface tactile avec des niveaux de pression toujours plus précis, l’utilisation d’un stylet toujours plus ergonomique, des connections sans fil en bluetooth, des boutons de raccourcis, ou encore toujours plus de technologie et de confort avec des tablettes hybrides, comme le propose ISKN avec sa Repaper, permettant de dessiner sur papier avec un crayon ou un stylo traditionnel, tout en ayant son dessin se reproduisant en direct sur l’écran de son ordinateur, ou s’enregistrant numériquement dans la mémoire de la tablette. Ce genre de produit permet ainsi de faire le pont entre numérique et dessin traditionnel, ce qui paraissait encore impossible à l’ère de la palette graphique. Si l’on ajoute l’augmentation de la qualité de rendu des images et des couleurs sur les ordinateurs grand public, tous ces éléments ont ainsi joué en faveur de la tablette graphique, et ont relégué la palette graphique au statut de pièce de musée.

    Conclusion

    La tablette graphique, avec laquelle vous pourrez travailler en haute résolution, avec des images aux couleurs précises, un stylet ergonomique, la possibilité de l’utiliser sous Windows ou mac, en Bluetooth ou USB, sur un grand nombre de logiciels, et avec une surface de travail aux niveaux de pression important, proposant même de dessiner directement sur papier pour la tablette graphique hybride, est devenue un outil classique pour un grand nombre de dessinateurs amateurs comme professionnels. Cependant, la tablette graphique actuelle, comme on peut la retrouver chez ISKN, Wacom intuos, Huions ou Cintiq, est bien loin du modèle de palette graphique des années 70-80, mesurant plus de 20 pouces, composée d’un seul et même système peu polyvalent, et au prix exorbitant. C’est pourtant avec ce type de produit que le dessin numérique a pu forger ses lettres de noblesse, en proposant une nouvelle manière de penser cet art, et ouvrant la voie vers les tablettes que nous connaissons aujourd’hui.

    Default alt text
    Repaper
    La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique

    Découvrir plus

    Default alt text

    Comment dessiner de façon autonome sur tablette graphique, sans ordinateur

    Découvrez comment profiter des nombreux avantages qu'offrent les tablettes graphiques pour travailler où vous le souhaitez, de façon autonome et sans ordinateur !

    Default alt text

    Tuto Tablette Graphique : comment bien débuter ?

    Lorsque l’on souhaite commencer à réaliser des dessins numériques, ou faire de la retouche d’images de manière régulière, un outil indispensable s’impose dans le quotidien du dessinateur, illustrateur, graphiste ou designer : la tablette graphique.

    Default alt text

    Dessiner avec une tablette graphique : les trucs et astuces.

    Le dessin numérique permet de nombreuses possibilités et la tablette graphique est devenue un incontournable.

    10€ offerts

    En vous inscrivant à la newsletter, dès 100€ d’achats.

    Default alt text

    Livraison standard offerte

    dès 80€ d'achat

    Default alt text

    Retours 30 jours
    sur l'ensemble des produits

    Default alt text

    Paiement sécurisé

    avec Stripe & PayPal

    Default alt text

    Paiement en 3x

    avec Alma

    Default alt text

    Une question ?

    discutons en live