Comment fonctionne une tablette graphique ?

Les tablettes graphiques se sont imposées dans de nombreux milieux artistiques, du dessin, en passant par l’architecture, l’animation, la retouche photo, et bien d’autres domaines nécessitant de créer ou de retoucher des images. Mais comment fonctionne la tablette graphique et comment la prendre en main ? C’est ce que vous découvrirez ci-dessous.

La tablette graphique : qu’est-ce que c’est ?

Afin de définir ce qu’est une tablette graphique, il faut déjà comprendre ce qu’elle est, et à quoi elle sert. Une tablette graphique est un outil disposant d’un écran tactile, qui permet de dessiner sur ordinateur, tout en captant la pression fournie par le stylet, grâce aux différents niveaux de sensibilité. Pour résumer plus simplement, ce type de tablette tactile permet aux dessinateurs, débutants comme confirmés, de se passer de la souris et du clavier, pour travailler des images et des dessins graphiques plus facilement. Elle est ainsi utilisée par les illustrateurs et graphistes, afin de dessiner avec précision, mais également par les photographes qui souhaitent effectuer des retouches photo, ou encore les artistes et les particuliers qui veulent se mettre à la peinture numérique. L’utilisation d’une tablette graphique doit, dans tous les cas, revêtir un aspect intuitif, une prise en main et une ergonomie bien plus efficace qu’avec une souris, et fonctionner sous Windows et Mac, ainsi que sur n’importe quel ordinateur, portable ou de bureau, afin de pouvoir travailler sur les logiciels graphiques les plus célèbres, de la façon la plus naturelle possible.

Une tablette graphique en fonction des besoins.

La tablette graphique sans écran pour les petits budgets.

Parmi les nombreux modèles de tablettes, la petite tablette sans écran est sans aucun doute la plus utilisée à ce jour. Ces périphériques, pour la plupart facilement portables, permettent notamment de se brancher avec un simple port USB sur l’ordinateur, et d’être amenés partout. Leur simplicité d’utilisation, via une connectique basique, et leur accessibilité, en fait le premier choix du débutant ou de l’utilisateur intermédiaire. Cependant, les tablettes sans écran d’entrée de gamme ont un rapport qualité-prix très variable, et leur compatibilité avec les autres périphériques, ainsi que la qualité de leurs composants, sont régulièrement mises à l’épreuve. De plus, l’écran inexistant demande à l’utilisateur d’apprendre la coordination main-œil, demandant de regarder l’écran du moniteur de l’ordinateur, plutôt que sa main, lorsqu’il dessine.

La tablette graphique avec écran pour le confort d’utilisation.

Contrairement aux tablettes graphiques sans écran, les tablettes numériques, avec un écran intégré haute-définition, permettent de travailler avec un confort d’utilisation inégalable. Souvent utilisé par les professionnels, ce périphérique affiche ce qui apparaît sur l’écran d’ordinateur (bien souvent le logiciel de dessin), directement sur la surface de dessin de la tablette graphique. Elle permet ainsi de travailler de manière naturelle, comme si l’on dessinait sur une planche à dessin, le confort du papier en moins. En effet, les sensations du stylet sur l’écran super AMOLED, IPS, ou sur l’écran LCD de la palette graphique, se rapprochent plus de ce que l’on retrouve en utilisant une tablette multimédia de type Samsung Galaxy Tab, Apple iPad Pro ou Microsoft Surface Pro, bien que la tablette graphique avec écran ait une dalle, dont la sensibilité, la luminosité et le rendu Full-HD, soient bien plus adaptés pour le graphisme. Cette grande tablette nécessite cependant bien souvent un ordinateur et une prise secteur afin de pouvoir fonctionner, elle est donc peu transportable, et acheter une tablette graphique de ce type demande un investissement conséquent, le prix des tablettes avec écran étant le plus élevé de toutes les catégories existantes.

La nouvelle tablette tactile dite « scanner » : une polyvalence à toute épreuve.

Si vous souhaitez une tablette qui vous permette de travailler partout, qui peut se passer d’ordinateurs portables, avec le confort d’une feuille de papier, mais sans les inconvénients d’un écran HD, les nouvelles tablettes hybrides, dites « scanner », sont définitivement le meilleur rapport qualité prix. Ces tablettes, comme la ISKN Repaper, ont un principe simple. Une feuille de papier est apposée sur la surface de travail, et il ne vous reste plus qu’à dessiner dessus pour que les capteurs de pression de la zone active, couplés à la bague magnétique placée autour du crayon, transmettent les données au logiciel graphique. Ainsi, ce que vous dessinez sur papier se transmet directement sur l'écran de votre PC portable. Plus besoin de numériseur afin de pouvoir retravailler vos dessins papier ou vos notes manuscrites numériquement. Si vous n’avez pas d’ordinateur à proximité, pas de soucis, cette tablette graphique est rechargeable et embarque une mémoire interne, qui permet de sauvegarder tous vos dessins sur feuille, grâce à la capacité de stockage intégrée. Plus besoin de comparatif entre les tablettes graphiques avec ou sans écran, grâce à la tablette graphique scanner, vous avez les avantages de chaque type de tablette, avec la sensation du dessin sur papier, la possibilité de dessiner partout, et sans avoir à vous soucier de la coordination main-oeil, le tout à un prix plus que raisonnable.

La tablette graphique : comment ça marche ?

La surface tactile.

Maintenant, que vous connaissez les différents types de tablette, vous pouvez comprendre comment elles fonctionnent. L’élément central d’une tablette graphique est l’endroit où l’on va dessiner : la surface active de la tablette. On conçoit vite que travailler à la souris n’est pas l’idéal pour le dessin sur ordinateur, celle-ci déplaçant le curseur de façon relative sur l’écran, et ne retranscrivant pas la sensibilité graphique et le niveau de pression que l’on souhaite fournir à tel ou tel endroit de son dessin numérique. La surface tactile de la tablette permet de naviguer d’un bout à l’autre de l’écran en une seule pression, celle-ci correspondant à ce que vous voyez sur votre moniteur. Pour faire simple, si vous appuyez en haut à droite de votre tablette graphique, votre pointeur se placera en haut à droite de l'écran. C’est ce que l’on appelle la position absolue. Que vous ayez un petit ou un grand-écran, peu importe, la surface de votre tablette s'adapte à la taille de l’écran qu’il fasse 11 ou 27 pouces. Voici pour la prise en main, mais qu’en est-il du fonctionnement à proprement parler ? Sur les tablettes tactiles, qu’elles aient une surface sans écran, une feuille de papier apposée dessus, ou qu’elles disposent d'un écran tactile capacitif multi-touch, le principe est le même. La surface de la tablette va détecter les niveaux de pression fournis par le stylet, ainsi que l'inclinaison du crayon sur celle-ci, grâce à des capteurs intégrés. Généralement, on estime à 8 192 niveaux de pression, le seuil demandé pour une utilisation professionnelle. Plus elle aura des capteurs nombreux et efficaces, et plus son utilisation sera précise et agréable.

Les stylets.

Le stylet est le deuxième élément central de la tablette graphique. Il est indispensable à la création graphique, celui-ci remplaçant le pinceau, le crayon ou le stylo, habituellement utilisé pour dessiner. Ceux-ci ne sont pas forcément compatibles avec toutes les tablettes, et il est important de bien choisir celui qui vous convient. Grip pour le maintien, forme ergonomique, pointes de rechange, connectivité Bluetooth efficace, … Il existe de nombreux stylets utilisables avec vos périphériques graphiques. Il n’en reste pas moins que de nouvelles palettes graphiques permettent aujourd’hui de travailler avec ses crayons préférés, comme le propose la Repaper par ISKN. Celle-ci, grâce à des capteurs magnétiques placés dans la zone de travail, permet, à l’aide d’une bague, magnétique elle aussi, installée autour du crayon, de détecter les mouvements et l'inclinaison de ce dernier. Cela peut être un vrai confort pour les personnes adeptes du dessin traditionnel, qui souhaitent se lancer dans le numérique.

Les raccourcis et options additionnelles.

Les boutons programmables et options que propose votre tablette graphique font aussi partie intégrante du fonctionnement de celle-ci. Ces derniers, intégrés directement sur la tablette ou sur le stylet, sont personnalisables, et fournissent des raccourcis indispensables pour travailler plus efficacement. Effacer un trait malheureux, le faire réapparaître, changer de crayon ou zoomer par exemple, avoir un certain nombre de boutons de raccourcis intégrés permet une fluidité et un maniement plus interactif et plus agréable. Ils pourraient ainsi se comparer à votre barre d’outils, et permettent de remplacer le clavier pour les actions les plus utilisées. Avoir la meilleure tablette pour vos besoins, même si cela dépendra de votre budget, nécessite pour celle-ci de proposer des options intéressantes. Mémoire interne, Bluetooth intégré, prise HDMI, … Toutes ces spécificités, à choisir selon ce que vous recherchez, permettront d’améliorer la prise en main de votre tablette graphique.

Le logiciel graphique.

Enfin, le dernier point à aborder est évidemment le logiciel graphique. Certaines tablettes proposent leur propre logiciel, sous Windows, MacOS, et même sous Android et iOS. Cependant, les plus utilisés à ce jour sont des logiciels indépendants, disponibles sur n’importe quel système d’exploitation, et il est important que la compatibilité de votre tablette se fasse avec les plus connus d’entre eux. Si l’on connaît bien Photoshop et Illustrator, ainsi que les pendants gratuits Gimp et Inkscape, pour réaliser ses croquis, d’autres plus adaptés à telle ou telle utilisation existent également pour réaliser ses œuvres de digital painting. À vous de les essayer, et de prendre la tablette qui saura être compatible avec le maximum d’entre eux.

Pour conclure.

Si toutes les tablettes ont un fonctionnement assez similaire sur le fond, avec l’utilisation d’une surface sensible aux points de pression, d’un stylet ou crayon adapté, et de l’utilisation de logiciels graphiques, des différences essentielles se font au niveau de la prise en main, des raccourcis et des technologies utilisées. Le choix de votre tablette se fera donc en fonction de ces dernières caractéristiques, afin que vous puissiez utiliser la meilleure tablette numérique en fonction de vos besoins.