💙 Offre Fête des Pères 💙 Repaper Faber-Castell à 169€ au lieu de 199€!

    Default alt text
    Les grands dessinateurs de BD ayant marqué leur temps.

    Les grands dessinateurs de BD ayant marqué leur temps.

    Quelle bande dessinée choisir lorsqu’il s’agit de déterminer qui sont les meilleurs auteurs de BD de tous les temps ? Si l’on peut penser aux scénaristes, les dessinateurs ont une part essentielle dans le travail de création d’une bande dessinée. Grâce à leur style, certains ont su faire évoluer la BD européenne, et créer un vent de fraîcheur dans ce milieu autrefois confidentiel. Vous trouverez ici une liste non-exhaustive des dessinateurs de BD ayant apporté leur pierre à l’édifice de la popularisation du 9e art.

    Les dessinateurs de l'école franco-Belge.

    Le style graphique dit de "la ligne claire", porté principalement par les dessinateurs belges, consiste à délimiter chaque partie d’un dessin par une ligne noire constante au moment de l'encrage, puis de réaliser des aplats de couleurs, séparés les uns des autres par ces délimitations. Si aujourd'hui il est simple, avec une tablette graphique polyvalente comme la Repaper d'ISKN, de passer du dessin sur papier avec son crayon préféré, à l'encrage et à la colorisation avec un stylet et un logiciel graphique, les dessinateurs de l'époque devaient réaliser tout ce travail à la main, afin de créer les bandes dessinées les plus connues issues de ce courant, et les personnages de BD célèbres dans le monde entier.

    Default alt text
    Repaper
    La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique

    L’école bruxelloise, sérieuse et novatrice.

    Hergé : le dessinateur de BD plus célèbre

    Si la bande dessinée existait bien avant son arrivée, Hergé est considéré par beaucoup comme le père de la BD européenne, et reste, aujourd'hui encore, l'un des plus respectés parmi les créateurs de BD belges célèbres. Dans ses personnages de BD les plus connus, on trouvera évidemment Tintin, qui fera le succès du quotidien Le Vingtième Siècle, où il y publiera les premières planches de ce personnage, avant de sortir le premier album de cette bande dessinée connue dans le monde entier. Autodidacte, il sera notamment reconnu de ses paires dans le milieu, pour avoir importé les bulles de dialogues à l’américaine en Europe, mais également pour avoir démocratisé le style de la ligne claire, qui sera reprise par de nombreux confrères qui formeront l’école bruxelloise, synonyme de l’apogée de la BD belge.

    Default alt text

    Alain Saint-Ogan : un dessinateur de bande dessinée précurseur

    Grand dessinateur de BD, connu de tous dans le milieu de la bande-dessinée, Alain Saint-Ogan est notamment célèbre pour être le créateur de Zig et Puce, qui inspirera nombre d’illustrateurs par la suite. Il aura notamment permis de développer le célèbre style de la « ligne claire », avec des traits d’encrage réguliers et des aplats de couleurs, méthode graphique qui sera largement reprise par Hergé et énormément de dessinateurs, jusqu’à aujourd’hui encore. Véritable précurseur, il changera, avec sa manière de dessiner, la façon de concevoir la BD, avec une récurrence des personnages, et des histoires parlant aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

    Edgar P. Jacobs : le dessinateur perfectionniste

    Edgar P. Jacobs sera l’un des maîtres de la ligne claire, qui aura amené ce travail graphique à la limite de son apogée, en tournant autour du réalisme. Avec ses dessins soignés, aux détails bien plus importants que dans des BD comme Tintin par exemple, il réalisera un chef d’œuvre du genre avec la série des Blake et Mortimer. Proche des autres artistes de BD de la ligne claire, il développera avec Hergé Le journal de Tintin, et y intégrera ses personnages les plus célèbres, pour en faire l’un des rendez-vous les plus attendus de l’hebdomadaire. Il amènera également la notion de cinéma dans la BD, avec des décors soignés, et un jeu de lumière marqué, qui reste encore une prouesse de perfectionnisme dans le style de l’école bruxelloise.

    Default alt text

    Les caricaturistes de l’école Marcinelle.

    Franquin : le dessinateur de BD qui a démocratisé le Style « Gros Nez ».

    Reprenant le style graphique de la ligne claire, l’école Marcinelle opte pour une représentation caricaturale des personnages. Parmi les BD belges connues, on retrouvera notamment Spirou et Fantasio, Gaston Lagaffe ou encore Le Marsupilami. Toutes ces bandes dessinées, apparaissant souvent dans les classements listant les 100 meilleures BD de tous les temps, ont un point commun : leur créateur Franquin. Au départ à la reprise du personnage de Spirou, dans le journal du même nom, il va développer un univers caricatural, avec des héros arborant une anatomie peu réaliste, avec des corps pas toujours bien proportionnés, de grands yeux et surtout un gros nez, qui donnera le surnom de ce style particulier. Ses BD, aux scénarios mêlant souvent aventures et humour, auront tellement de succès qu’elles se feront un public fidèle, notamment auprès des jeunes, et toute une flopée de dessinateurs de BD belges et français suivront ce mouvement si spécifique.

    Jijé : l’initiateur.

    De la même manière que Saint-Ogan a été une inspiration pour Hergé, Jijé a été le père de l’école Marcinelle, et sera celui qui lancera Franquin, entre autres dessinateurs talentueux, grâce au Journal de Spirou, qu’il a contribué à créer et à développer avec les meilleures BD jeunesses de l’époque. Moins connu que d’autres dessinateurs adeptes du même style graphique, il est pourtant reconnu dans le milieu pour avoir été novateur dans la manière d’entrevoir la bande dessinée. Mais son œuvre ne s’arrête pas au jeune public, et sa polyvalence l’amènera même à dessiner des dessins plus réalistes, comme avec Les aventures de Tanguy et Laverdure, dans le magazine Pilote. Jijé était avant tout un touche-à-tout, toujours prêt à relever de nouveaux défis, ce qui en fait aujourd’hui une véritable légende dans le milieu de la bande dessinée.

    Default alt text

    Albert Uderzo : Le dessinateur star du grand public.

    On ne peut parler de l’école Marcinelle, sans mentionner celui qui a créé une œuvre prenant place parmi les BD les plus connues du monde : Albert Uderzo. Celui qui a commencé par travailler dans le dessin-animé, arborera un style reprenant les codes de cette première expérience. Tout d’abord dans des journaux, puis dans Le journal de Tintin et dans Pilote, entre autres, il créera ses personnages les plus célèbres que sont Oumpah-Pah, mais surtout le trio Astérix, Obelix et Idéfix, dans Les Aventures d’Astérix, série de bande dessinée européenne la plus vendue du monde à ce jour. Encore aujourd’hui, et malgré sa disparition et l’arrêt de son implication dans les histoires de son personnage phare, Astérix lui survit et est encore, à chaque sortie, la bande dessinée enregistrant le plus grand succès dans l’année.

    Les dessinateurs meneurs d’un courant plus adulte dans la bande-dessinée.

    Le réalisme pour un style de dessin plus mature.

    Moebius : le dessinateur maître en la matière

    Moebius, ou Jean Giraud de son vrai nom, est célèbre pour avoir dessiné nombre de BD les plus connues en matière de réalisme, avec, entre autres, les sagas à succès Blueberry et l’Incal. Avec un style varié, allant du noir et blanc, à la ligne claire en passant par un style plus crayonné avec de nombreux traits, il aura été un précurseur dans la manière de mettre en avant ses personnages, avec des décors peu fournis, mais surtout en amenant une précision dans le dessin, aussi bien en terme de proportions que d’ombrage. Son dessin sait parfaitement plonger le lecteur dans un monde pourtant imaginaire, mais paraissant d’un réalisme donnant une impression que cet univers est possible. C’est ainsi que Moebius s’est notamment illustré dans le western, mais aussi et surtout en créant les meilleures BD de science fiction du genre.

    Default alt text

    Hugo Pratt : un dessinateur de BD voyageur.

    Si les belges et les français ont été indispensables pour l’évolution de la BD européenne, avec Hugo Pratt, l’Italie a également eu son mot à dire, celui-ci ayant contribué à réaliser certaines des meilleures BD pour adultes, mais surtout les meilleures BD italiennes. Dans un style soigné, épuré et réaliste, il travaillera pour de nombreux journaux et hebdomadaires, avant de créer la BD qui le suivra pendant de nombreuses années : La Ballade de la Mer Salée. Au départ boudée des lecteurs, elle trouvera sa place dans de nombreuses publications, et permettra de développer le personnage de Corto Maltese, qui débouchera sur les nombreux albums de la série éponyme. Hugo Pratt a toujours été un grand voyageur, et tous ses ouvrages sont emprunts de ces expériences, qui se ressentent dans la manière de dessiner, mais également de scénariser ses personnages. En effet, au-delà d’être dessinateur, Pratt était également scénariste, ce qui en fait l’un des rares professionnels de la BD à arborer les deux casquettes. En ça, il a été novateur et a inspiré de nombreux dessinateurs.

    Les dessinateurs de BD au style inclassable

    Si nous avons vu quelques pontes de la bande dessinée, on pourrait encore en citer bien d’autres, de Sampé à Gotlib, en passant par Graton ou Morris. D’autres ont cependant un style bien plus spécifique, comme Marjane Satrapi qui enchaîne les best-sellers autobiographiques au style en noir et blanc inimitable, comme Persepolis, ou Art Spiegelman, aujourd’hui considéré, avec les romans graphique Maus, comme le créateur des meilleures BD actuelles, historiques et politiques du moment, avec son style de dessin original et anthropomorphique. On peut également citer Claire Bretécher, qui avec Les Frustrés ou Agrippine, a amené avec un style simple, limite enfantin, la BD au service de la critique sociale.

    Default alt text

    Conclusion

    Tous ces dessinateurs ont amené un style désormais repris et détourné par de nombreux auteurs de bandes dessinées. Maintenant, pourquoi ne pas vous munir d’un papier ou d’une tablette graphique comme la Repaper d'ISKN, afin d’étudier les styles de ces mastodontes de la BD, et devenir vous aussi un nom incontournable de la bande dessinée européenne ?

    Default alt text
    Repaper
    La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique

    Découvrir plus

    Default alt text

    L'histoire du dessin : Évolution des techniques artistiques

    Le dessin a connu de nombreuses évolutions dans le temps. Découvrez l'histoire du dessin et améliorez votre créativité en vous inspirant du passé.

    Default alt text

    Comment créer une BD avec une tablette graphique ?

    Si les américains ont leurs comics et les japonais leurs mangas, lorsque l’on parle de bandes dessinées, on pense tout d’abord aux grands classiques de la BD franco-belge

    Default alt text

    Comment apprendre à dessiner ?

    Apprendre à dessiner est un travail de longue haleine. Découvrez les astuces pour progresser et apprendre le dessin de façon ludique et motivante !

    10€ offerts

    En vous inscrivant à la newsletter, dès 100€ d’achats.

    Default alt text

    Livraison standard offerte

    dès 80€ d'achat

    Default alt text

    Retours 30 jours
    sur l'ensemble des produits

    Default alt text

    Paiement sécurisé

    avec Stripe & PayPal

    Default alt text

    Paiement en 3x

    avec Alma

    Default alt text

    Une question ?

    discutons en live