Quelle tablette graphique choisir ?

Choisir sa tablette graphique peut s’avérer être un vrai parcours du combattant devant toutes les options proposées. S’il peut paraître évident qu’investir dans une tablette graphique bas de gamme ne vous apportera pas satisfaction, comment s’y retrouver dans toutes les tablettes ayant aujourd’hui inondé le marché ? Suivez le guide, et découvrez les différents modèles de tablettes graphiques, et lesquels sont les plus adaptés pour chaque utilisation.

Les grands types de tablettes graphiques

Choisir la tablette graphique sans écran

La tablette graphique sans écran est sans aucun doute le type de tablette le plus vendu à ce jour pour dessiner sur ordinateur. Connectée à un ordinateur portable ou de bureau, la surface de travail de la tablette graphique répond aux sollicitations du stylet grâce aux niveaux de pression, et retranscrit les mouvements effectués directement sur le logiciel de dessin. Avec leurs prix réduits, ces périphériques permettent de travailler, sous Windows et Mac OS, sur les logiciels de dessin les plus célèbres, à l’instar de Adobe Photoshop ou Illustrator par exemple. Il n’en reste pas moins que selon que vous choisissiez une tablette graphique d’entrée de gamme, ou à contrario une plus performante, les options rendant l’utilisation d’une tablette graphique plus intuitive et pratique, comme la connexion sans fil via le bluetooth, les raccourcis personnalisables, ou encore le niveau de connectique proposé, ainsi que la compatibilité avec un maximum de logiciels dédiés, seront plus ou moins importantes. Si acheter une tablette graphique sans écran paraît être la solution idéale au premier abord pour les dessinateurs débutants, il ne faut néanmoins pas oublier qu’un vrai travail de coordination main-oeil sera nécessaire pour son utilisation, le regard devant obligatoirement se tourner vers le moniteur de son ordinateur pour voir le résultat de son travail s’afficher en direct. De plus, de nombreuses tablettes graphiques sans écran ne disposent que d’une connectivité via un port USB, et les novices, qui utilisent bien souvent des ordinateurs portables avec parfois un nombre de branchements réduits, peuvent se retrouver dépourvus de solutions au moment de brancher un nouveau câble USB sur leur machine.

Opter pour la tablette graphique avec écran

La tablette graphique avec écran est représentée aujourd’hui comme la version « luxe » de la tablette graphique. Avec son écran LCD ou Super AMOLED haute-définition, cette grande tablette graphique permet une prise en main plus naturelle, l’écran d’ordinateur étant retranscrit directement sous votre main lorsque vous dessinez, et permettant de facto de supprimer la contrainte de la coordination main-œil. Cependant, avoir un grand-écran tactile Full-HD de qualité à un coût, et l’achat d’une tablette graphique avec écran se retrouve rapidement être un investissement non négligeable, peu adapté aux dessinateurs débutants ou occasionnels. Il est vrai que de plus en plus de tablettes avec écran ont aujourd’hui un prix plus abordable, mais cela sera forcément au détriment des niveaux de sensibilité de la zone de dessin au contact du stylet, ou de la fluidité et de la précision des actions. De plus, il est plus que conseillé d’investir dans une tablette graphique avec écran d’une taille importante afin de garder une précision et un confort d’utilisation conséquent, ce qui implique un branchement sur le secteur pour une autonomie satisfaisante. Si cela peut convenir aux professionnels travaillant sur un seul et même ordinateur de bureau, les nomades cherchant des outils portables ne seront pas forcément convaincus par ce type de tablette tactile. Si votre budget vous le permet, et que vous ne souhaitez pas l’utiliser en déplacement, la tablette graphique avec écran peut tout de même être un choix cohérent pour dessiner de façon régulière, ou pour faire de la retouche photo professionnelle par exemple.

Le choix de la tablette graphique hybride papier

Le dernier grand type de tablette graphique, assez récent sur le marché, est la tablette graphique hybride, qui, à l’instar de la Repaper par ISKN, permet de l’utiliser, au choix, comme une tablette graphique sans écran, ou comme un carnet de dessin. L'utilisation de ce périphérique est simple. En mode sans écran, elle fonctionne comme n’importe quelle tablette graphique de ce type, avec une zone de travail sensible à la pression, permettant, sous réserve de maîtriser la coordination main-œil, de dessiner, faire des retouches, ou encore l’utiliser comme contrôleur pour des logiciels de montage vidéo par exemple. Mais tout son avantage réside dans le mode « papier », qui permet d’apposer une feuille de papier directement sur la surface de dessin, et de dessiner avec ses crayons préférés. Le ressenti du niveau de pression de la surface active, couplé à la bague magnétique placée autour de son stylo favori, permet de reproduire les mouvements et l’inclinaison du crayon à la perfection, en direct sur le logiciel graphique. Les adeptes du dessin sur papier, ou ceux n’étant pas à l’aise avec la coordination main-oeil, pourront ainsi réaliser leurs croquis avec l’aisance du dessin traditionnel, tout en ayant la version numérique, sans avoir à passer par un numériseur et à des retouches fastidieuses pour obtenir un résultat propre, en haute-résolution. Avec leur prix abordable, ces tablettes hybrides sont le meilleur rapport qualité prix pour les débutants comme pour les confirmés souhaitant dessiner avec l’ergonomie et le confort du dessin sur papier, tout en ayant accès aux outils de retouche numériques grâce au mode sans écran ou au stylet adapté. Ayant un positionnement plus qualitatif, les tablettes hybrides sont compatibles avec tous les logiciels les plus célèbres, disposent d’une batterie peu gourmande en énergie ne nécessitant pas de se brancher constamment au secteur, et disposent d’un espace de stockage permettant de travailler n’importe où sur papier et sans écran, et de retravailler ses dessins plus tard, une fois à proximité d’un ordinateur. De plus, la comptabilité avec quasi tous les systèmes d’exploitation, de Mac à Windows, en passant par Android et iOS, en font le bon choix pour un grand nombre d'usages.

Repaper
La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique
Découvrir

Une tablette pour chaque utilisation

Choisir une tablette pour les loisirs

Lorsqu’il s’agit de dessiner occasionnellement et pour le plaisir, on est tout d’abord à la recherche d’une tablette graphique peu onéreuse, facile à connecter et à mettre en place, et dont l’utilisation est intuitive pour l'utilisateur. La tablette graphique sans écran répond en grande partie à ces critères. Celle-ci se connecte rapidement à tout type de machines, aborde un prix bien souvent compétitif dans le secteur des tablettes graphiques, et propose pour certaines un grand nombre d’options, entre raccourcis programmables et stylets plus ou moins performants. Cependant, il ne faut pas s’y tromper, et faire le choix d’une petite tablette chinoise présentée à un prix plancher ne vous donnera pas la satisfaction et le plaisir que l’on peut ressentir sur une tablette plus qualitative et plus onéreuse. La parallaxe, les niveaux de pression, ou encore la qualité de précision du stylet peuvent vite devenir un calvaire pour ceux ayant fait le choix de l’économie à tout prix. Peut alors se poser la question pour les novices de l’investissement dans une tablette sans écran plus chère, celle-ci demandant tout de même une grande habileté dans la coordination main-œil, le seul point de repère au moment de dessiner étant l’écran de son ordinateur. C’est pour cela que pour ne pas investir dans des sommes astronomiques, tout en ayant une facilité d’usage accrue, la tablette hybride comme la Repaper d'ISKN se pose en sérieuse concurrente. D’un prix raisonnable, elle dispose des mêmes avantages de mise en place que la tablette sans écran, mais propose en outre une utilisation plus aisée, grâce à la possibilité d’ajouter une feuille de papier sur la surface de travail, ainsi que de dessiner avec son crayon favori grâce à la bague magnétique placée autour de celui-ci. Les débutants et les amateurs apprécieront retrouver les sensations et la précision du dessin sur papier, comme dans un carnet classique, tout en disposant des options numériques de leur logiciel préféré.

Le choix le plus intéressant pour les nomades

Comment dessiner partout, sans contrainte, tout en utilisant les outils numériques existants pour retravailler son œuvre ? Telle est la question que peuvent se poser les dessinateurs nomades ne souhaitant pas se limiter à faire du dessin numérique chez eux ou au bureau. Auparavant, seules deux solutions existaient : dessiner avec une tablette sans écran disposant d’une batterie et reliée à un ordinateur portable, ou dessiner sur un carnet de dessin, et numériser ses œuvres pour ensuite les retravailler sur un logiciel dédié au dessin digital. Encore une fois, l’arrivée des tablettes graphiques hybrides, à l’instar de la Repaper, changent la donne. En effet, celles-ci proposent tout d’abord de dessiner sur une feuille de papier, placée sur la zone active de la tablette, ce qui dispense le dessinateur de l’utilisation d’un ordinateur. En effet, grâce à sa batterie rechargeable et à sa capacité de stockage capable d’enregistrer de nombreux dessins, il suffit de dessiner, comme on le ferait sur un carnet classique, et la tablette s’occupe du reste en enregistrant chaque coup de crayon dans la mémoire interne qu’elle embarque. Il suffit alors de transférer ses esquisses directement de la tablette à son ordinateur une fois rentré chez soi, pour les retravailler sur son logiciel de dessin préféré. Aussi, en utilisant une application spécifique sous Apple ou sous Android, dont la connectivité se fait par Bluetooth, vous pouvez même dessiner sur papier, ou en mode sans écran grâce à un stylet adapté, et retrouver les pinceaux et brosses idéales pour faire de petits croquis travaillés, en totale indépendance de l’ordinateur. Dessiner en s’inspirant du monde extérieur, travailler en déplacement ou encore prendre des notes en écriture manuscrite pour les transférer sur son ordinateur par la suite, la tablette hybride papier reste l’outil idéal pour les utilisateurs ayant la bougeotte !

Une décision importante pour les professionnels du graphisme

Les professionnels du graphisme se doivent d'avoir le meilleur matériel possible afin de travailler dans les meilleures conditions. Si pour le travail en déplacement, nous l’avons vu, la tablette hybride peut être une vraie solution, une tablette avec écran de bonne qualité nécessitant bien souvent un branchement sur le secteur, au bureau, c’est cette dernière qui sera souvent privilégiée par les graphistes, les architectes, les artistes et autres spécialistes du dessin numérique. Dans leur cas, opter dans une table graphique avec un écran intégré leur demandera un investissement conséquent, et de ne pas lésiner sur la taille de l’écran et sur sa qualité afin d’être à l’aise pour dessiner. Il leur faudra également opter pour un processeur puissant et une mémoire vive conséquente, pour ne pas être témoin de ralentissements et de bugs incessants, mais également être vigilants sur les options de confort que proposeront la tablette et le stylet. Un grand nombre de raccourcis est par exemple un plus pour travailler rapidement, et les options de connectivité, comme le Bluetooth ou la connexion en wifi, peuvent être un réel plus. Faire le choix de la meilleure tablette graphique demandera donc une grande participation financière, et à défaut, une tablette sans écran haut de gamme, ou une tablette graphique hybride seront des alternatives intéressantes pour ceux n’ayant pas les moyens d’investir un ou plusieurs milliers d’euros dans une tablette graphique.

Les tablettes multimédias, l’erreur à ne pas commettre

Le dessinateur débutant peut être tenté de se tourner vers une tablette multimédia déjà en sa possession, ou même d’acheter une tablette tactile de ce type, en se disant que cela suffira amplement pour son loisir. Seulement, si l’on souhaite se dédier un minimum au dessin, investir dans un de ces modèles de tablettes, comme l’Ipad Air ou l’Ipad Pro, la Microsoft Surface Pro, la tablette Samsung Galaxy Tab, ou toute autre tablettes Android ou fonctionnant sous un autre système d'exploitation, est une erreur à ne pas faire. Si celles-ci sont parfaites pour regarder des films et surfer sur Internet en Wi-Fi, et bien qu’elles disposent aujourd’hui souvent d’un écran FullHD, il ne faut pas s’y tromper, la précision et les niveaux de pression ne seront jamais à la hauteur des espérances pour celui ou celle désirant se lancer dans le dessin numérique.

Polyvalence ou spécialisation, à vous de choisir

Si les adeptes des budgets serrés peuvent se tourner vers une tablette sans écran, il faudra que ces derniers s’adaptent à la coordination main-œil, pas forcément évidente au premier abord. Les professionnels au budget plus conséquent pourront quant à eux se diriger vers des tablettes avec écran, onéreuses, mais disposant de nombreuses qualités pour travailler efficacement. Enfin, pour ceux qui recherchent la polyvalence, sans se ruiner, mais avec du matériel de qualité, les tablettes hybrides sont un bon compromis, proposant aussi bien de travailler le dessin numérique avec précision, tout en gardant le confort du dessin traditionnel sur papier.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10€ en bon d'achat
Réduction valable dès 100€ d'achat.