Dix conseils de prise de notes rapide et efficace

La prise de note est essentielle pour quiconque souhaite retranscrire un discours oral ou une présentation visuelle sur papier. Mais pourquoi et dans quel contexte utilisons-nous la prise de notes ? Et comment réaliser au mieux cette dernière ? Nous vous donnons dix astuces qui vous permettront de prendre vos notes de façon rapide et efficace !

La prise de note, à quoi ça sert ?

Que cela soit pour gagner du temps, ou afin de mémoriser plus facilement, la prise de notes manuscrites est devenue un essentiel à maîtriser dès lors que l’on veuille organiser les idées assimilées au cours d’une intervention, ou tout simplement pour réaliser un écrit professionnel. Savoir bien retranscrire et structurer les informations importantes, et prendre en note les idées principales d'une intervention orale, peut en effet permettre de réaliser un compte-rendu plus efficace, ou d’analyser plus facilement les informations reçues. Noter ses idées sous forme de note de synthèse manuscrite permet également une meilleure mémorisation visuelle, avec un plan simple fournissant les grandes lignes de ce que l’on doit retenir, comme une carte mentale. Cela peut aussi avoir pour objectif de suivre plus facilement ce qui se dit l’oral, être plus attentif, et de pouvoir relire et recopier plus tard les grands éléments d’un discours, trop rapide pour être retranscrit intégralement en direct. Prendre note des éléments importants qui peuvent être dictés nécessite donc rapidité, organisation et concentration, et il est indispensable de savoir le faire de façon simple et efficace, dès que l’on entre dans un monde où les informations à assimiler se multiplient.

Dans quel contexte prendre des notes ?

La prise de note arrive assez rapidement, dès le parcours de l’étudiant apprenant de plus en plus de savoirs au fil des années. Si à l’école, le prof évite, jusqu'au collège, d’obliger les élèves à prendre des notes pendant les cours, dès le lycée, savoir synthétiser les informations, et pouvoir transcrire, grâce à des notes rapides, le contenu d’une leçon plus fournie, devient indispensable pour la relecture et les révisions. Cela devient encore plus vrai pour les étudiants qui doivent rédiger des comptes-rendus bien plus détaillés que de simples notes de cours. Les notes prises pendant les différents modules doivent permettre de réaliser des rapports écrits complets, nécessaires à l’apprentissage, ou même pour les présenter devant un jury qui jugera la bonne assimilation des connaissances. La prise de note suivra ensuite tout à chacun dans sa vie professionnelle, synthétiser les idées pour rédiger un compte-rendu de la réunion du jour, ou recueillir des informations pour un projet ou un objectif, étant des activités quasi-journalières dans de nombreux domaines.

Les conseils pour une prise de notes rapide et efficace.

1 - Soyez attentif

Pour bien prendre note de ce que vous entendez et voyez, être attentif et avoir une écoute active de ce qui se dit est la base du processus. Gardez à l’esprit l’objectif que vous avez : souhaitez-vous faire un compte-rendu d’une intervention ? Voulez-vous faire des notes de réunion pour faire ressortir un ordre du jour ou pour noter les idées de vos collaborateurs ? Vos notes synthétiques seront-elles à reformuler pour obtenir un dossier plus complet ou pour assimiler des connaissances ? Quel qu’il soit, écoutez attentivement vos interlocuteurs et essayez de récupérer les mots-clés pour les agencer en fonction de vos besoins à venir. La prise de note doit être le prolongement de votre écoute, et un aide-mémoire pour plus tard.

2 - Utilisez des abréviations et raccourcissez les mots !

Nous l’avons déjà vu, une bonne prise de note sert avant tout à suivre un discours oral, et à en noter les grandes lignes pour les réutiliser comme aide-mémoire, ou comme base pour écrire un compte-rendu, des écrits professionnels ou un dossier plus complet. La prise de note nécessite donc une écriture rapide, et parmi les techniques de prise de notes, vous pourrez noter l’utilisation fréquente de l’abréviation pour raccourcir certains mots. Abréger les mots réduit certes la qualité des écrits, mais le contenu des notes ne sert généralement pas à être partagé tel quel. On est, en effet, souvent amené à reprendre ses propres notes pour les retravailler au propre, afin de les partager par la suite. Attention cependant, si les abréviations permettent d’être plus rapide, n’en abusez pas. Il serait dommage qu’au moment où vous relisez vos notes, vous n’arriviez plus à vous comprendre. Remplacez uniquement les formules communes ou les mots interminables par des raccourcis compréhensibles de tous.

3 - Gardez uniquement les mots-clés

De la même manière, et il est important de le noter à nouveau, la prise de note est une synthèse de ce que vous entendez. À la manière d’un brainstorming, concentrez-vous principalement sur les mots-clés. Le but n’est pas de recopier mot à mot ce que peut dire l’intervenant ou vos interlocuteurs, mais de récupérer les idées principales. Avec cette manière de noter, vous obtiendrez un document synthétique, pratique pour se rappeler des grandes lignes de ce qui a pu être dit, mais également très efficace pour les étudiants, afin de réviser un cours très fourni.

4 - Utilisez des symboles et schématisez

Lorsque vous prenez des notes, utiliser une facilitation graphique peut être pratique pour mieux comprendre vos écrits pendant la relecture, pour aller plus vite, ou tout simplement pour avoir une meilleure mémoire visuelle de votre synthèse. Concernant la vitesse d'écriture, n’hésitez pas à utiliser de petits symboles comme « ° » à la place de « ion », comme pour le mot « formation » qui devient « format ° », « + » au lieu de « plus », ou encore « ↗ » pour les verbes « augmenter » ou « accroître » par exemple. Vous pouvez également faire des schémas, les « camemberts », bulles et autres diagrammes étant pratiques pour se forger des cartes mentales (ou mind mapping), et mieux assimiler le contenu de ses notes. Des tableaux peuvent également être utilisés, cette forme de notes pouvant permettre de mieux structurer ses idées, ou pourquoi pas même de réaliser un travail collaboratif sur une prise de notes.

5 - Rendez vos notes visibles

N’oubliez pas que vos notes servent à repérer les points importants des informations délivrées lors d’une réunion ou d’un cours. Surligner certains points, utiliser de la couleur, écrire les grands titres en majuscule… Toutes ces actions vous permettent de mieux retenir le contenu de vos notes, de mieux les analyser et de faire des synthèses et des comptes-rendus efficaces. Armez-vous donc de vos stabilos et de votre plus belle panoplie de crayon afin de rendre votre prise de notes efficace et agréable à lire !

6 - Gardez une structure facile à reconnaître

Lorsque vous faites des notes, gardez des logiques qui vous permettront de mieux vous y retrouver par la suite. La structure régulière de vos notes sera la condition principale pour mieux analyser vos écrits. Utilisez différentes couleurs pour telle ou telle information (par exemple du rouge pour les titres, du vert pour les sous-titres, …), ou encore une écriture majuscule pour les titres des grandes sections. Libre à vous de choisir quelle structure vous souhaitez donner à chaque élément, mais une fois le choix fait, essayez de vous y tenir tout au long de vos notes.

7 - Faites de l'espace

Il se peut que des distractions, ou une présentation décousue, vous impose de revenir sur certains points au fil de vos notes. Laisser une marge avec des espaces pour ajouter des annotations, des corrections ou des précisions servant à améliorer ses notes tout au long de l’intervention, vous permet de ne pas avoir des notes brouillonnes et illisibles. Gardez environ 1/4 de votre feuille dans votre mise en page pour annoter certaines informations en plus de ce que vous avez déjà pu inscrire.

8 - Remettez au propre rapidement

Il se peut qu’au moment de rédiger une note rapide, sur le pouce, la qualité de l’écrit ou la propreté et l’agencement ne soient pas idéalement effectués. Il est alors important de remettre au propre vos notes le plus rapidement possible, tant que les informations sont fraîches dans votre mémoire. Des notes mal agencées, sur une feuille volante, peuvent vite être oubliées, incomprises, ou pire, perdues parmi les dizaines de papiers traînant sur votre bureau. Plus vite vous recopierez et classerez vos notes, plus celles-ci seront exploitables par la suite.

9 - Fiches, cahiers, classeurs, intercalaires, … Organisez-vous !

Pour prendre des notes à la main de façon efficace, un bon matériel est indispensable pour écrire, mais aussi les classer. Stylos de couleurs, bloc-notes ou carnet de notes, stylo à encre, effaceur, surligneurs de couleurs, règle pour souligner, … Tous ces éléments sont des indispensables pour écrire des notes propres et agréables à lire. Mais ceci n’est pas suffisant, surtout lorsque l’on est encore dans le parcours scolaire, les étudiants devant classer tout ce qu’ils ont pu prendre en note en cours, notamment en amphi ou en salle de classe, lors des cours magistraux, où la quantité de connaissances délivrées est importante. Il faut alors se munir de différents classeurs, fiches de couleurs, cahiers et intercalaires, afin de s’y retrouver plus facilement pour pouvoir étudier et réviser ses différentes notes par la suite.

10 - Passez au numérique avec la tablette graphique : une nouvelle façon de prendre des notes

Lorsque l’on fait de la rédaction de notes, bien souvent, on rédige une note manuscrite afin de noter rapidement les informations pendant les réunions et les cours. Mais de plus en plus, avec l’informatisation des données, on est dans l’obligation de tout retranscrire en numérique pour enregistrer et partager ses notes. On voit donc apparaître dans les amphithéâtres et dans les salles de réunion, toute une foule de personnes utilisant des ordinateurs portables pour prendre des cours ou rédiger des notes professionnelles. L’utilisation d’un ordinateur portable n’est cependant pas l’idéal, le clavier permettant certes d’écrire plus vite qu’à la main sur des mots entiers, mais faisant perdre un temps fou sur la mise en page et sur l’utilisation de schémas et de symboles, les logiciels de traitement de texte et ses options, la souris, ainsi que le clavier et ses flèches, étant peu adaptés à réaliser ces manœuvres rapidement. On peut alors se tourner vers des tablettes Android, à l'instar des Samsung Galaxy Tab ou Galaxy Note, vers une tablette iOS comme l’ipad Pro ou Air, ou encore vers une tablette Microsoft Surface Pro, pour faire des notes directement au stylet, avec des applis de notes numériques. Cependant, au-delà du prix important de ces tablettes, la synchronisation avec le stylet est parfois bancale, la sensation d’écriture sur le long terme peut être peu agréable, et certaines entreprises et établissements scolaires ne voient pas d’un bon œil l’utilisation d’un ordinateur ou d’une tablette pendant les cours ou les réunions, celles-ci pouvant être utilisées pour les loisirs. La tablette graphique hybride Repaper d’ISKN peut alors être la solution toute trouvée pour allier numérique et format papier. En effet, grâce à ce type de tablette graphique, vous pouvez apposer une feuille de papier directement sur la surface active, et grâce à une bague magnétique placée sur votre crayon préféré, écrire toutes vos notes sur papier, et les enregistrer en même temps dans la mémoire de votre périphérique. Utilisable sans ordinateur, il ne reste qu’à vous de transférer vos notes directement sur votre PC portable ou votre Macbook une fois que vous avez rejoint votre poste de travail ou que vous êtes rentré chez vous. C’est l’outil idéal pour prendre des notes rapidement, et les informatiser sans avoir à tout recopier sur ordinateur.

Repaper
La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique
Découvrir

Conclusion

Prendre des notes paraît simple au premier abord, mais nous l’avons vu, il est nécessaire d’être organisé et de connaître les petites astuces, afin de pouvoir écrire rapidement et synthétiser au mieux une intervention orale ou visuelle dans un premier temps, mais également pour pouvoir réutiliser ces notes par la suite pour réviser, ou pour créer des comptes-rendus et des dossiers les plus exhaustifs possibles. Cela demande du matériel, et si les fiches, les classeurs et les crayons sont les plus pratiques pour prendre des notes efficaces, l’utilisation omniprésente du numérique nécessite de pouvoir garder une trace informatique de ses notes. L’utilisation de la tablette graphique Repaper est alors un vrai plus pour gagner du temps lors de ses prises de notes.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10€ en bon d'achat
Réduction valable dès 100€ d'achat.