Quels sont les différents types de tablettes graphiques ?

Les tablettes graphiques se font de plus en plus nombreuses, et on peut vite être perdu lors de l’achat d’une tablette. Afin de faire le bon choix, il faut tout d’abord être au fait de chaque type existant, pour faire la sélection de la meilleure planche graphique adaptée à ses besoins. Cherchez-vous à faire des dessins graphiques sur ordinateur, de la retouche photo, du dessin professionnel ? Voulez-vous une tablette à utiliser au bureau, ou souhaitez-vous vous inspirer du monde extérieur et faire en sorte que celle-ci soit transportable ? Espace de stockage, compatibilité avec n’importe quel système d’exploitation, présence d’une batterie rechargeable, présence ou non d’un écran haute-résolution, ou encore puissance des processeurs, découvrez quelles sont les grandes familles de tablettes graphiques et quels sont leurs avantages et leurs inconvénients.

La tablette graphique, une utilisation commune, quel que soit le modèle.

Bien que plusieurs types de tablettes graphiques existent, avec des particularités bien à elles, il faut être conscient que ces périphériques fonctionnent tous sur le même principe. L’utilisateur dessine sur une surface de dessin, qui va retranscrire, grâce à la captation des niveaux de pression fournis par le stylet, les coups de crayon, directement sur le logiciel graphique. La tablette graphique permet donc de s’affranchir de la souris, peu pratique pour dessiner, et de pouvoir travailler de façon plus ergonomique, précise et rapide. Elle est, vous l’aurez compris, utilisée principalement par les graphistes, les dessinateurs, mais également par les photographes souhaitant faire des retouches, ou par d’autres corps de métiers qui nécessitent l’utilisation d’une tablette pour réaliser des plans et des croquis. S’il n’y a pas aujourd’hui de « meilleure tablette », chaque utilisateur peut en trouver une en fonction de ses besoins, de la plus abordable, à la plus polyvalente, en passant par les tablettes graphiques professionnelles les plus onéreuses.

Les tablettes graphiques, un large choix à votre disposition.

Les tablettes graphiques sans écran.

Parmi tous les modèles de tablettes graphiques, la palette graphique sans écran, composée d’une zone de travail pour dessiner, ainsi que de stylets adaptés, est sans doute la plus présente sur les étalages de nos magasins, et le type de tablette le plus vendu aujourd’hui. Celle-ci est simple d’utilisation, il suffit de la brancher à un ordinateur portable, et de programmer ses logiciels de dessin, afin de les rendre compatibles avec celle-ci. Dessinez ensuite à l’aide du stylet, presque comme sur un carnet de dessin. Mais une différence de taille avec le dessin traditionnel subsiste, et les débutants en dessin numérique devront s’entraîner de longues heures afin d’avoir un confort d’utilisation plus élevé, et une fluidité dans leurs mouvements plus naturelle. En effet, le fait qu’il n’y ait ni écran, ni feuille, sous son stylet, impose de devoir regarder l’écran d'ordinateur, et non sa main, lorsque l’on dessine. Cette coordination main-œil particulière nécessite donc un apprentissage au préalable. Aussi, l’achat d’un périphérique de ce type reste hasardeux lorsque l’on ne s’y connaît pas du tout en tablette graphique. Le dessinateur débutant peut rapidement s’y perdre, tant le rapport qualité prix peut être variable entre les tablettes d’entrée de gamme et celles de milieu de gamme (le haut de gamme étant marginal dans l’offre de tablettes sans écran). La qualité peut être vraiment variable, et faire un comparatif détaillé en amont de son achat est nécessaire afin de ne pas se tromper, et de faire son choix entre les meilleures tablettes tactiles de ce type.

Les tablettes graphiques avec écran HD intégré.

Les tablettes avec écran intégré sont considérées aujourd’hui comme les meilleures tablettes graphiques sur le marché en termes de performances. Souvent réservées pour les professionnels, les graphistes, ou les dessinateurs confirmés, elles sont composées d’une surface de travail, élaborée généralement avec un écran LCD, Super AMOLED, ou d’un écran IPS full-HD, ainsi que d’un stylet adapté. Les niveaux de sensibilité de ce type de tablette sont souvent d’une grande qualité, et la résolution de l’écran tactile est très élevée. Ces périphériques graphiques ont un grand avantage qui est de rendre le dessin numérique interactif, ces derniers permettant de dessiner directement sur l’écran avec son stylet, avec une précision importante, et sans se soucier de la coordination main-œil. Cependant, ces avantages ont un coût, et acheter une tablette avec écran peut rapidement faire exploser votre budget. Même s’il existe aujourd’hui certaines tablettes portables avec écran moins onéreuses, la résolution en pixels, la RAM disponible, rendant le dessin plus ou moins fluide, la précision de la parallaxe (le fait que le dessin se réalise bel et bien sous la pointe du stylet), ou la taille de l’écran, laissent souvent à désirer. Tout l’avantage d’une tablette graphique avec écran est sa qualité premium, et son coût est inabordable pour la majorité des dessinateurs amateurs ou débutants. De plus, la quasi-obligation d’un branchement sur secteur, pour les outils graphiques avec un écran de qualité, dédie définitivement ce type de tablettes pour les professionnels.

Les tablettes graphiques hybrides.

Depuis quelque temps, un troisième type de tablette graphique hybride a fait son apparition dans nos boutiques. Les tablettes papier, ou « scanner », cochent beaucoup de cases pour les personnes désireuses de travailler leur croquis sur papier, mais qui aiment retoucher et finaliser ce dessin sur ordinateur. Auparavant, il leur fallait un numériseur, afin de pouvoir récupérer leur œuvre, parfois dans une qualité rendant le travail de retouche difficile. Avec la tablette hybride, comme la Repaper par ISKN, le graphiste/dessinateur, peut désormais installer une feuille de papier sur la surface de dessin, semblable à celle d’une tablette sans écran, et dessiner directement avec son crayon ou stylo favori, grâce à l’installation d’une bague, ou « ring », magnétique, fournissant les informations de déplacement et d’inclinaison aux capteurs installés dans la surface active de la tablette. Le dessin est ensuite retranscrit soit dans la mémoire interne du périphérique, soit en direct sur le logiciel de graphisme, grâce au Bluetooth intégré, ou via un câble USB, selon que vous utilisez une appli pour smartphone, une tablette Android ou iOS, ou bien que vous travailliez avec des logiciels pour des ordinateurs portables ou fixes, sous Windows ou mac OS. Les avantages de l’utilisation de ce type de tablette, sont que la prise en main est immédiate, étant donné que vous travaillez sur papier, mais également que vous pouvez l’utiliser comme une tablette sans écran, avec un stylet adapté, le tout à un prix abordable, pour seulement quelques euros de plus que les périphériques sans écran d’entrée de gamme. Aussi, à l’instar des tablettes sans écran de milieu et haut de gamme, les niveaux de pression de la zone active sont nombreux, ce que des tablettes avec écran, pour le même prix, ne peuvent pas fournir. Cela en fait aujourd’hui le meilleur rapport qualité-prix parmi toutes les tablettes, pour les débutants souhaitant se lancer dans le dessin numérique, tout comme les dessinateurs confirmés qui souhaitent une tablette transportable, avec une coordination main-oeil naturelle, afin de pouvoir dessiner de façon précise, partout, et sans avoir à transporter tout un équipement.

Le cas de la tablette multimédia.

De plus en plus, les grandes marques, comme avec l’Apple iPad Pro, la tablette Samsung Galaxy Tab, ou la Microsoft Surface Pro, présentent leurs tablettes multimédias comme des tablettes graphiques. Bien que leur écran capacitif multi-touch, souvent en haute-définition, peut faire concurrence avec certaines tablettes graphiques en termes de résolution de l’écran, il est tout de même compliqué de pouvoir comparer une tablette numérique de ce type, avec de véritables outils de dessin. La sensibilité graphique de la zone de dessin est bien souvent peu adaptée, l’inclinaison du stylet étant peu ou pas prise en compte, la parallaxe approximative, et l’ergonomie peu pensée pour réaliser efficacement des esquisses précises. De plus, le fait que ces tablettes fonctionnent sous Android ou iOS pour la plupart fait que, bien que des logiciels comme Adobe Photoshop ou Illustrator existent sous forme d’application, la compatibilité avec la majorité des autres applications de dessin ou de retouche les plus essentielles n’est pas forcément assurée par ce type de tablette tactile.

Des technologies en constante évolution.

Nous l’avons vu, trois grands types de palettes graphiques existent aujourd’hui, mais la technologie évolue sans cesse, et l’avenir nous dirige peu à peu vers des tablettes graphiques toujours plus performantes, polyvalentes, et dont les innovations prennent peu à peu place dans le monde du dessin numérique. Nous avons d’ores et déjà pu le constater avec les tablettes papier hybrides, qui proposent un pont entre le dessin traditionnel et numérique, mais également avec les tablettes multimédias, qui essayent peu à peu de se mettre au niveau et de se faire une place, en proposant une polyvalence à toute épreuve. Pour beaucoup de fabricants, quel que soit le type de tablette, au vu de la concurrence grandissante, il est de moins en moins possible de rogner sur la qualité, en réduisant le niveau de pression d’un périphérique, et sur la connectivité que celui-ci propose. Ces derniers redoublent donc d’inventivité pour amener des technologies dans des tablettes toujours plus compétitives, comme la connexion sans fil en Wi-fi, la capacité de stockage grandissante, toujours plus de raccourcis personnalisables et programmables, une connectique améliorée à l’aide d'un port USB-C et/ou HDMI dernier cris par exemple, ou une ergonomie toujours plus travaillée pour droitiers ou gauchers. Si toutes ces technologies s’améliorent avec les années, la question que l’on est en droit de se poser est de savoir vers quoi va se diriger le monde de la tablette graphique, et si de nouveaux types de tablettes novatrices vont voir le jour dans le futur.