Apprendre la calligraphie

La calligraphie est un art ancestral qui puise ses sources dans les écritures traditionnelles anciennes. Seulement qu’est-ce que réellement la calligraphie ? Comment se lancer dans cet art subtil ? Et quel matériel utiliser pour réussir ses plus belles écritures ? Nous vous donnons les clés pour commencer la calligraphie et vous lancer dans cet univers passionnant.

La calligraphie, qu’est-ce que c’est ?

Si l’on devait résumer l’art de la calligraphie en quelques mots, ce serait la capacité à rendre une écriture manuscrite, issue de l'écriture traditionnelle, particulièrement soignée, en y ajoutant des effets créatifs. Dans l’histoire de l’art, on connaît surtout les calligraphies de l’extrême orient, avec la calligraphie asiatique, comme l’écriture chinoise ou les kana et les kanji de l’écriture japonaise, ainsi que la calligraphie islamique, avec l’écriture arabe, utilisant des alphabets ressemblants à des idéogrammes. Mais on ne peut réduire ce style d’écriture calligraphique, faisant partie des arts graphiques, à la culture japonaise ou orientale. Pendant longtemps, l’alphabet latin a également été utilisé dans le monde occidental par les calligraphes, afin de rédiger les livres réservés aux élites. Les cours de calligraphie, où l’on apprenait les différents styles d’écriture latine médiévale, ainsi que la gestuelle adaptée, étaient d’ailleurs souvent réservés aux moines qui remplissaient les bibliothèques de livres religieux aux lettrines où l’ornementation et l’enluminure médiévale était légion. Calligraphe faisait alors partie des vrais métiers d’art, et on a pu en retrouver de nombreuses traces, du livre, en passant par la peinture ou la gravure. Aujourd’hui, calligraphier n’est plus enseignée lors de l’apprentissage de l’écriture, mais cet art est tout de même très apprécié, et de nombreuses calligraphies contemporaines, s’inspirant et mixant des calligraphies traditionnelles, sont créées tous les jours. Il ne faut cependant pas confondre calligraphie, typographie et lettrage. Si la calligraphie reste la manière d’écrire de façon élégante, en cursif ou en scripte, la typographie sera quant à elle l’art de créer un nouvel alphabet dédié à l’écriture courante, tandis que le lettrage s’apparentera plus au graphisme, avec des ajouts de texture, de couleurs ou d’effets visuels en trois dimensions par exemple.

Les différents styles de calligraphie

La calligraphie classique

La calligraphie classique regroupe les caractères d’écriture traditionnels, dont historiquement, la lettrine était particulièrement travaillée pour réaliser des manuscrits et textes de grande valeur. On y retrouve notamment la calligraphie hébraïque, la calligraphie arabe, ainsi que la calligraphie japonaise et la calligraphie chinoise dont chaque idéogramme est une œuvre d’art. Si tous ces styles sont encore enseignés dans les pays utilisant ces types d’alphabets picturaux, on retrouvera également la calligraphie latine, qui bien que n’étant plus apprise en classe, a une grande histoire liée à l’imprimerie et à la culture religieuse médiévale. L’écriture gothique ou celtique en sont sans aucun doute les exemples les plus connus avec leurs polices et leur graphie si reconnaissables. Cette calligraphie classique répond donc à des codes très précis, qui se doivent d’être appris dans la pure tradition, lors de cours de calligraphie.

La calligraphie moderne

La calligraphie moderne est bien plus libre que la calligraphie classique. Il n’y a pas de codes spécifiques, et les graphistes peuvent s’en donner à cœur joie pour réaliser la plus belle écriture manuscrite possible. Dans la calligraphie moderne, on aura affaire à une forme d'art du trait s’inspirant des différentes écritures et des différentes techniques existantes. On peut tout aussi bien s’inspirer de l’écriture japonaise et orientale, ou bien de l’écriture cursive d’occident ou du moyen orient, afin de laisser libre cours à son imagination, et ainsi de créer des lettrines, ou pourquoi pas une nouvelle forme typographique, inspirante, magnifique à regarder et agréable à lire. Votre inspiration sera votre unique frein à votre créativité.

Quelques astuces pour apprendre la calligraphie

Ayez une position adéquate

La première chose à savoir lorsque l’on souhaite se lancer dans la calligraphie, est que la position joue un rôle très important. Soyez bien installé sur un bureau, et surtout, lorsque vous décidez de tracer votre trait, gardez le poignet bien statique. Un poignet qui bouge donnera un trait instable, avec de petites vibrations. Le but de la calligraphie est d’obtenir des traits nets, précis et réalisés sans aucune hésitation. N’hésitez alors pas à vous entraîner afin d’obtenir l’assurance nécessaire pour avoir un trait parfait.

Respecter le sens des traits

Une technique simple pour varier les effets de style est d’avoir un trait plus ou moins épais. Lorsque vous tracez votre lettre, selon que vous faites aller votre crayon, pinceau, feutre, plume, vers le haut ou vers le bas, l’épaisseur de votre trait variera. Dans les phases ascendantes, votre trait aura un amincissement certain et sera plus fin, tandis que dans les phases descendantes, vous pourrez obtenir un trait plus épais, et pourrez faire varier cette épaisseur en jouant sur la force appliquée sur votre crayon. Appliquez-vous à faire varier ces paramètres pour donner du style à votre écriture.

Entraînez-vous avec les typographies existantes

En tant que novice, le meilleur moyen de progresser est sans aucun doute d’essayer de recopier proprement des typographies déjà existantes. C’est d’ailleurs la première chose que vous fera réaliser votre professeur lors de votre premier cours d’initiation à la calligraphie. Si remplir des cahiers de lettres de l’alphabet dans des polices différentes avec un simple crayon peut ne pas être le plus amusant, cela vous permettra de prendre confiance en votre mouvement manuscrit, et de réaliser une écriture régulière, avec des traits propres et nets. De nombreux cours et stages vous permettent ainsi de progresser sur votre style et vos mouvements, et il vous faudra de la patience pour atteindre la perfection.

Amusez-vous avec les lettres, soyez créatif

La calligraphie reste une pratique où le graphiste doit avant tout s’amuser. Lorsque vous faites de la calligraphie moderne, dont les codes sont libres, testez plusieurs typographies, ajoutez des empattements, jouez sur la hauteur et l’espace entre les lettres, ajoutez des dégradés, une arabesque par ci, des enluminures par là… Des styles d’écriture pleins et déliés auront un tout autre effet qu’une écriture serrée. N’hésitez pas à recopier le même mot, dans la même police d’écriture, en changeant certains éléments comme l’inclinaison ou en ajoutant des éléments décoratifs sur les majuscules par exemple. Il existe autant de styles calligraphiques que votre imagination vous le permettra. C’est un art pictural qui nécessite une grande ouverture d’esprit, et même si vous n’êtes pas satisfait au premier abord, le perfectionnement viendra avec le temps.

Le matériel indispensable pour se lancer dans la calligraphie

Les outils d’écriture

Il existe d’innombrables outils afin de s’adonner à la calligraphie. Si la calligraphie traditionnelle demande des outils spécifiques en fonction de ce que vous souhaitez réaliser, tels que les différentes plumes (la plume métallique du stylo-plume ou la plume d’oie), les calames (un roseau taillé en pointe), le bambou ou les différents pinceaux, la calligraphie moderne, quant à elle, propose une plus grande liberté d’action. Vous pouvez en effet utiliser les fournitures citées ci-dessus, mais également vous munir de stylos aux effets de traits bien différents, choisir un feutre à la pointe plus ou moins épaisse, ou encore tout type d’outil permettant de marquer le papier. Certains utilisent même la technique du lavis (une seule couleur qui sera diluée), ou des encres spéciales afin de donner des effets de style à leur calligraphie. Libre à vous d’être imaginatif, mais pour les débutants, un set de feutres et quelques stylos à encre liquide et des stylos bic peuvent être un bon départ pour vous adonner aux premières techniques de calligraphie. Les feutres type « Crayola » sont d’ailleurs un excellent moyen de débuter, le trait pouvant aisément s’épaissir ou se rétrécir en fonction de la force appliquée lors du traçage.

Le papier

Le papier est également un point très important à prendre en compte lorsque l’on souhaite s’adonner à la calligraphie. Le débutant pourra utiliser du simple papier blanc à carreaux afin de s’entraîner à varier les tailles de caractères et les espacements. Ceux utilisant des techniques humides comme l’encre et le pinceau, pourront utiliser un papier plus épais, avec une densité plus importante (comme le papier Canson). Les plus traditionnels pourront varier les papiers, et utiliser du papier chinois (papier de riz ou de soie), ou encore du parchemin afin de réaliser des calligraphies authentiques sur des supports esthétiques. Pour la calligraphie moderne, libre à vous de choisir votre support, il ne tient qu’à vous de tester celui qui vous conviendra le mieux pour votre projet.

L’encre

La calligraphie à l’encre liquide est traditionnellement aux origines de cette pratique. Il en existe un nombre incalculable en fonction des styles que l’on souhaite étudier. Si les plus connues sont l’encre noire traditionnelle ou l’encre de Chine, on peut également se tourner vers un stylo à encre liquide, ou encore vers des encres contenant des pigments qui sauront donner une autre dimension à votre écriture manuscrite. Certains utilisent même des peintures de type aquarelle, peinture chinoise ou peinture japonaise, ou encore de la peinture acrylique, afin de réaliser des éléments de calligraphie plus esthétiques, proches de la peinture. Évidemment, lorsque l’on utilise de l’encre liquide, n’oubliez pas d’investir dans un encrier et dans un porte-plume qui seront vos meilleurs alliés.

Et pourquoi ne pas passer au numérique ?

Le numérique peut être un réel atout lorsque l’on souhaite s’initier ou se perfectionner dans l’art de la belle calligraphie. En effet, grâce à la tablette graphique, couplée avec des logiciels comme Photoshop, Illustrator, Gimp ou Inskscape, vous pouvez étudier tous les types d’écritures et de styles typographiques, des caractères gothiques, en passant par l’écriture persane ou l’art chinois, entre autres, sans avoir à investir dans d’innombrables fournitures qui vous coûteraient un prix fou. En effet les brush, ou brosses, proposées par votre logiciel graphique vous permettent de copier de nombreux styles de pinceaux, de crayons, et d’outils, qui se substituent parfaitement aux éléments traditionnels. Il ne vous faudra qu’un stylet de bonne facture et votre tablette dessin afin de pouvoir vous essayer à tous ces styles d’écriture. Cependant, une tablette graphique sans écran classique peut être un frein à l’apprentissage, surtout lorsque l’on débute, la coordination main-oeil entre la tablette et l’écran d’ordinateur (vous ne regardez pas votre main lorsque vous écrivez) étant difficile au premier abord, et ne vous permettent pas de vous concentrer totalement sur cet art qui demande une grande précision. Vous pouvez alors vous tourner vers une tablette graphique avec écran, dont le prix est bien souvent excessif, ou alors vers une tablette hybride, à l’instar de la Repaper d’ISKN, qui vous permettra d’apposer une feuille de papier sur la surface active de la tablette graphique, d’utiliser votre crayon ou feutre préféré grâce à une bague magnétique retranscrivant tous vos mouvements à l'écran, afin d’écrire de façon stylisée, avec le confort du papier, tout en bénéficiant des outils que propose votre logiciel graphique. De plus, une fois plus à l’aise, vous pouvez totalement repasser en mode sans écran, avec un stylet du type Repaper Stylus.

Repaper
La simplicité du papier-crayon, la puissance d’une tablette graphique
Découvrir

Conclusion

Nous l’avons vu, la calligraphie est un art subtil prenant racine il y a déjà plusieurs millénaires. Que vous vous adonniez à une calligraphie classique ou moderne, l’apprentissage du traçage, du maniement des outils et des différentes techniques sera un passage obligatoire pour réaliser vos plus belles lettrines. Suite à cela, il ne reste plus qu’à vous d’utiliser votre imagination pour proposer des typographies novatrices, avec la plus belle calligraphie qu’il soit.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10€ en bon d'achat
Valable pour l'achat d'une Repaper Faber-Castell Edition ou une Repaper xLite neuve.